Archives d'étiquette : Pigments

Quand on observe les manuscrits, il est parfois difficile de reconnaître les pigments auxquels on a affaire. C’est pourquoi, cette semaine, je vais vous donner quelques pistes pour vous aider à reconnaître les pigments lors de vos observations et vos recherches. Il est important de noter qu’avec une approche purement technique, l’utilisation d’un pigment est avant tout une question de goût, de nuance, de disponibilité et de prix.  Dans l’absolu, il n’est pas uniquement question de cela, car l’utilisation d’un pigment plus que d’un autre peut être motivée par des croyances ou par la symbolique qu’on lui accorde. Néanmoins, aujourd’hui, mon but est de vous aider à identifier des couleurs pour ce qu’elles sont. Oui, mais comment reconnaître les pigments dans les images de référence ? Établir des bases de données Pour répondre à cette question, vous pouvez vous y prendre de plusieurs manières. La première est d’établir des bases…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs qui composent la palette ottonienne ? Comment étaient-elles utilisées ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui ! Je vous avais déjà évoqué la riche polychromie de la palette de couleur anglo-saxonne. Eh bien, celle de la palette ottonienne est tout autant fascinante ! Encore une fois, si les pigments utilisés sont hérités des traditions carolingiennes, la manière de les utiliser est très surprenante. Introduction L’enluminure ottonienne est la directe héritière de l’enluminure carolingienne. C’est pourquoi la palette de couleurs de base est sensiblement la même. Souvenez-vous en. Elle se composait de :  Néanmoins, étant donné qu’il s’est écoulé plus d’un siècle entre le règne de Charlemagne et celui d’Otton Ier, d’autres pigments qui n’étaient alors que rarement utilisés auparavant le sont beaucoup plus. La palette ottonienne La palette ottonienne est légèrement plus fournie que la carolingienne, du fait des apports des techniques venant des échanges…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs qui composent la palette anglo-saxonne? Comment étaient-elles utilisées ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui ! Quand j’ai étudié les manuscrits anglo-saxons pour la réalisation de mon manuscrit, j’ai tout de suite été frappée par la riche polychromie de la palette de l’époque. En effet, même si les pigments utilisés ne sortent pas de l’ordinaire, c’est la manière dont ils le sont qui fait la différence, créant de nombreuses nuances en comparaison de ce qui se faisait sur le continent. Introduction L’enluminure anglo-saxonne étant un hybride entre les styles insulaire, carolingien et roman, il est difficile pour moi de partir d’une palette que je vous ai déjà présentée pour vous en montrer l’évolution.  Je partirai cependant de la palette insulaire, afin de rester cohérente, au moins géographiquement ! Souvenez-vous en. Elle se composait de :  La palette anglo-saxonne La palette anglo-saxonne est légèrement plus fournie…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs utilisées pour l’enluminure insulaire ? Comment étaient-elles utilisées ? Sont-elles différentes de celles utilisées à la même époque sur le continent ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui ! Lors de mon apprentissage, la période insulaire est la première que j’ai abordée en termes de peinture. Pourquoi ? Parce que si on fait abstraction des motifs compliqués du style graphique insulaire, la pose des couleurs reste l’une des plus simples. Introduction Etant donné que j’ai rompu mon fil chronologique, je ne peux pas vous présenter la palette insulaire en partant de la précédente (la gothique). Je repartirai donc de celle que je vous ai déjà présenté pour une époque similaire : la palette mérovingienne. Souvenez-vous en. Elle se composait de :  La palette insulaire La palette de couleurs insulaires est à peu de choses près la même que la palette mérovingienne. Blanc Tout comme dans…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs utilisées dans les manuscrits de l’époque romane ? Quelles différences y a-t-il avec la palette carolingienne et pourquoi ? Comment étaient utilisées les couleurs ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui. Lors de mon apprentissage, j’ai tout de suite été fascinée par les couleurs de l’enluminure romane, et ce, malgré mon attachement direct pour l’enluminure carolingienne. Comment ne pas être fascinée par ses couleurs vives et vibrantes ainsi que leurs associations si particulières ? Cependant, j’ai rapidement découvert que les couleurs vibrantes que j’affectionnais tant n’étaient pas utilisées dans tous les manuscrits et que définir la palette de couleur romane était une question d’époque autant que de lieu. Il y a en effet à l’époque romane des débats autour de la couleur et de ce qu’elle représente. Et quand certains l’embrassent, considérant qu’elle est lumière et chaleur, d’autres la répriment (Saint Bernard de Clervaux) persuadés qu’elle est futile et…

Lire la suite

Quel genre de pigments les enlumineurs mérovingiens utilisaient-ils ? Comment les fabriquaient-ils ? Quelle est leur composition ?

Lire la suite

Comment choisir ses pigments ? Comment s’en procurer ?
Par où commencer ?

Lire la suite

Quels sont les outils de bases qu’un enlumineur utilise pour réaliser ses œuvres ?

Lire la suite

10/10