Archives de l’auteur : Brunhild Tranchant

Qui dit “enluminure” dit “lumière”, et qui dit “lumière” dit “feuille d’or”. En effet, dans les manuscrits médiévaux, la lumière est principalement apportée par l’or posé en aplats ou en filigranes. Si je vous ai déjà parlé des mordants et de la manière de les poser, cette semaine, je vous propose une plongée dans les outils utilisés pour la pose de feuille d’or. Le monde de la dorure est vaste, et avant de m’intéresser à l’enluminure, je n’avais pas idée à quel point. En tant que débutant, peut-être que vous aussi, vous ne savez pas trop par quel bout prendre la pose d’or. C’est pourquoi j’ai décidé de vous en dire un peu plus sur le sujet. Quels sont donc les outils nécessaires à la pose de feuille d’or ? La feuille d’or Pour commencer, je dirais que pour poser de l’or, il faut… de la feuille d’or. Cela peut…

Lire la suite

Bonjour et bienvenue ! Dans le dixième épisode de ce podcast consacré à l’enluminure, je vous donne 4 étapes pour créer et réussir votre enluminure. Si vous avez loupé l’épisode précédent, vous pouvez l’écouter ici Vous pouvez également lire ce podcast sous forme d’article en cliquant ici

poser la feuille d'or comme à l'époque carolingienne

Quand on débute l’enluminure, la pose d’or peut être une sacré épreuve. Il en est de même quand on a plus d’expérience, mais que l’on soit débutant ou non, une pose d’or réussie se résume souvent à une chose : la pose de son mordant. C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous explique comment bien poser votre mordant en trois points clés.  Une fois n’est pas coutume, il faut que je vous partage une anecdote de mon apprentissage !  Quand j’ai appris l’enluminure, j’étais impatiente de commencer la pose d’or. A croire que je suis un dragon, je suis littéralement fascinée par tout ce qui brille ! Mais quelle n’a pas été ma déception quand, lors de mes premiers essais, j’ai rapidement constaté que la feuille que j’avais pris tant de soin à poser n’avait pas adhéré à mon support ? Et quand, par la suite, je me suis retrouvée avec des…

Lire la suite

Bonjour et bienvenue ! Dans le neuvième épisode de ce podcast consacré à l’enluminure, je vous parle de l’importance du décalquage. Si vous avez loupé l’épisode précédent, vous pouvez l’écouter ici Vous pouvez également lire ce podcast sous forme d’article en cliquant ici

Quand on observe les manuscrits, il est parfois difficile de reconnaître les pigments auxquels on a affaire. C’est pourquoi, cette semaine, je vais vous donner quelques pistes pour vous aider à reconnaître les pigments lors de vos observations et vos recherches. Il est important de noter qu’avec une approche purement technique, l’utilisation d’un pigment est avant tout une question de goût, de nuance, de disponibilité et de prix.  Dans l’absolu, il n’est pas uniquement question de cela, car l’utilisation d’un pigment plus que d’un autre peut être motivée par des croyances ou par la symbolique qu’on lui accorde. Néanmoins, aujourd’hui, mon but est de vous aider à identifier des couleurs pour ce qu’elles sont. Oui, mais comment reconnaître les pigments dans les images de référence ? Établir des bases de données Pour répondre à cette question, vous pouvez vous y prendre de plusieurs manières. La première est d’établir des bases…

Lire la suite

Bonjour et bienvenue ! Dans le huitième épisode de ce podcast consacré à l’enluminure, je vous parle des règles de base de la calligraphie. Si vous avez loupé l’épisode précédent, vous pouvez l’écouter ici Vous pouvez également lire ce podcast sous forme d’article en cliquant ici

Vous débutez en enluminure et que vous ayez déjà entamé votre premier projet ou que vous en soyez déjà à votre dixième, je vous présente cette semaine les 4 erreurs courantes en enluminure et la manière de les éviter. Qui n’a jamais été pressé de se jeter dans le grand bain au début de l’apprentissage d’une nouvelle technique ? Je sais en tout cas que je fais partie de l’équipe des impatientes ! Quand j’apprends quelque chose, il faut immédiatement que je passe à la pratique. Cuisine, tricot, bricolage… et c’était encore plus vrai pour l’enluminure ! Mais vouloir aller vite peut être synonyme de prise de risques, ou tout du moins de raccourcis qui peuvent parfois s’avérer problématiques.  Voici donc une liste des 4 erreurs courantes chez les débutants en enluminure, moi la première, et qui résultent le plus souvent d’un manque de patience. Elles concernent :  La préparation…

Lire la suite

Bonjour et bienvenue ! Dans le septième épisode de ce podcast consacré à l’enluminure, je vous explique la différence entre liants et mordants ainsi que leur utilisation. Si vous avez loupé l’épisode précédent, vous pouvez l’écouter ici Vous pouvez également lire ce podcast sous forme d’article en cliquant ici

Vous le savez certainement, l’enluminure désigne le fait de mettre des textes en lumière. Pour ceci, plusieurs méthodes étaient utilisées : l’utilisation de pigments clairs et lumineux tels que l’orpiment, puis plus tard, la pose d’or. Oui, mais comment se faisait la pose d’or au début du Moyen-Âge? C’est ce que je vous explique aujourd’hui. “On a souvent répété que la technique de l’or des manuscrits était perdue parce qu’elle aurait été gardée plus ou moins secrète par les artisans du Moyen-Âge. Cette technique était sans doute transmise verbalement seulement. L’ouvrier chargé du travail de la dorure avait acquis — ou, sans doute, lui avait-on transmis — un savoir-faire qui le laissait juge et responsable du bon déroulement des opérations, à chaque tournant de la préparation. Les artisans ne sont pas fréquemment “gens de lettres”. En outre, au Moyen Age, artistes et artisans peuvent souvent être confondus en une même…

Lire la suite

Bonjour et bienvenue ! Dans le sixième épisode de ce podcast consacré à l’enluminure, je vous explique comment choisir vos pigments. Si vous avez loupé l’épisode précédent, vous pouvez l’écouter ici Attention !! Je ne dis pas que les pigments que je cite dans ce podcast sont totalement inoffensifs. Je dis simplement que dans leur utilisation normale, pour peindre, ils ne mettent normalement pas votre vie en danger. Vous êtes seuls responsables des choix que vous faites en matière de pigments et de leur utilisation. En aucun cas je ne saurais être tenue pour responsable s‘il vous arrivait quoi que ce soit (intoxication, allergie ou autre problème) lors de l’utilisation de ces pigments. Voilà donc la liste de ceux que j’utilise pour peindre. Il en existe bien d’autres et leur utilisation varie en fonction des goûts de chacun et des époques traitées, mais je pense que cette liste est une…

Lire la suite

10/158