Archives d'étiquette : Carolingien

Mercredi, c’est manuscrit ! Comme apparemment, un manuscrit produit à Metz n’arrive jamais seul, en voilà un autre ! Il s’agit des Évangiles de l’Église de Metz, à ne pas confondre avec les Évangiles de Metz et les Évangiles de Metz que je vous ai déjà présentés 😉 . Comme son nom l’indique, il a lui aussi été réalisé à Metz et est conservé à la BNF sous la cote latin 9393. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 195 folios. Il a une taille de 320x240mm. Rédigé en latin à Metz, il date de la fin du Xème siècle (976-1000) On y retrouve des capitales romaines stylisées se tournant vers l’onciale, de la rustica et de la caroline tardive. Photos Mon avis C’est quasiment une copie conforme du précédent manuscrit de Metz que je vous ai présenté. Les enluminures de ce ms. sont à rapprocher de celles…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Nouvelle découverte que j’ai faite en recherchant les manuscrits présentés les semaines précédentes ! Il s’agit à nouveau des Évangiles de Metz, à ne pas confondre avec les Évangiles de Metz que je vous ai déjà présentés. Comme son nom l’indique, il a été réalisé à Metz et est conservé à la BNF sous la cote latin 9390. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 190 folios. Il a une taille de 315x240mm. Rédigé en latin à Metz, il date de la fin du Xème siècle (969-999) On y retrouve des capitales romaines stylisées se tournant vers l’onciale, de la rustica et de la caroline tardive. Photos Mon avis Ahlala, personnellement, j’en ai plein les yeux !! Ce style est pour moi un hybride entre le carolingien flamboyant et l’ottonien. On retrouve l’architecture typique avec les colonnes et les frontons, ainsi que les dorures…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Nouvelle découverte que ce manuscrit carolingien ! Il s’agit des Évangiles de Metz. Comme son nom l’indique, il a été réalisé à Metz et est conservé à la BNF sous la cote latin 9383. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 264 folios. Il a une taille de 315x250mm. Rédigé en latin à Metz, il date du IXème siècle (845-855) On y retrouve les écritures typiques de l’époque, à savoir la capitale romaine, l’onciale, la rustica et la caroline. La particularité du manuscrit est qu’il est entièrement pourpré et que la calligraphie est réalisée à l’encre d’or — chrysographie — et d’argent — argirographie –. Photos Mon avis Une fois n’est pas coutume, cette double page est très bien structurée : on y retrouve une nouvelle fois une architecture à colonnes et à motifs végétaux. La particularité de ce manuscrit vient du fait qu’il…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Petite découverte de la semaine : ce manuscrit, héritier du style carolingien ayant été réalisé entre 1001 et 1050. Vu l’époque et le lieu de production, je considère qu’il est de style ottonien plus que carolingien. Il s’agit des Évangiles de St Louis de Metz. Le manuscrit a été réalisé à Metz et est conservé à la BNF sous la cote latin 9391. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 161 folios. Il a une taille de 275x200mm. Rédigé en latin à Metz, il date du XIème siècle (1001-1050) Les formes d’écriture de l’époque sont quasiment les même que pour les manuscrits carolingiens : des capitales, de la rustica et de la caroline. Seulement, les capitales sont un mélange entre la romaine et l’onciale. Photos Mon avis Comparé aux autres manuscrits que je vous ai déjà présentés (Evangiles de Drogon, par exemple), on voit…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Cette semaine, je vous présente à nouveau un manuscrit carolingien. Je sais, « encore », mais que voulez-vous, c’est ma période favorite ! Il s’agit des Évangiles de Loisel, du style de l’école de Reims, conservés à la BNF sous la cote latin 17968. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 169 folios (sans compter les pages de garde). Il a une taille de 225x165mm. Rédigé en latin à Reims, il date du IXème siècle (801-850) On y trouve toutes les formes d’écriture de l’époque : la capitale romaine, l’onciale, la rustica et bien entendu, la caroline. Photos Mon avis Je trouve cette double page plutôt bien structurée. L’architecture a l’air solide et les motifs de marbrure dans les colonnes et les frontons sont très réalistes. J’aime beaucoup les teintes choisies qui tournent autour du folium, du pastel, du vert de gris et des ocres. Travaillées…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Aujourd’hui je vous présente un nouveau manuscrit carolingien provenant de l’école de Reims : les Évangiles de Hurault conservés à la BNF sous la cote latin 265. J’ai découvert ce manuscrit à l’école d’enluminure car l’évangéliste Jean était l’un de nos sujets d’études en copie. J’y ai également découvert des tables de concordances joliment illustrées. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 234 folios. Il a une taille de 280×200 mm. Rédigé en latin à Reims, il date du IXème siècle (825-850) On y trouve toutes les formes d’écriture de l’époque : la capitale romaine, l’onciale, la rustica et bien entendu, la caroline. Photos Mon avis Je trouve cette double page assez sobre et plutôt bien structurée. Les motifs végétaux dans les arcs sont très réguliers et leurs couleurs finement travaillées dans un fondu de brun et ocre allant jusqu’au blanc. Dans chaque partie…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Eh oui, encore un manuscrit carolingien ! Il est dans le même genre de ceux que je vous ai présentés précédemment, mais la palette de couleur est radicalement différente. Il s’agit des Évangiles de Drogon conservés à la BNF sous la cote latin 9388. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 198 folios. Il a une taille de 325×245 mm. Rédigé en latin à Metz, il date du IXème siècle (845-855) On y trouve toutes les formes d’écriture de l’époque : la capitale romaine, l’onciale, la rustica et bien entendu, la caroline. Photos Mon avis Comme je le disais en introduction, la palette de couleurs est ici radicalement différente de celles des manuscrits que je vous ai présentés précédemment. Je trouve que l’association du minium et du vert de gris fonctionne très bien. Et cet or … ! Ici, pas de motifs trop élaborés…

Lire la suite

Mercredi, c’est manuscrit ! Je vous présente aujourd’hui un autre manuscrit carolingien auquel je n’arrête pas de retourner ces derniers temps. Bien loin des styles que je préfère d’habitude, il n’en reste pas moins beau ! Il s’agit des Évangiles de Lothaire conservés à la BNF sous la cote latin 266. Description Il s’agit d’un codex en parchemin relié de 221 folios. Il a une taille de 325×250 mm. Rédigé en latin dans la région de Tours, il date du IXème siècle (849-851) On y trouve toutes les formes d’écriture de l’époque : la capitale romaine, l’onciale, la rustica et bien entendu, la caroline. Photos Mon avis Encore une fois, la palette de couleurs de la double page ne me laisse pas indifférente. On y retrouve le folium, le vert de gris, le minium ainsi que du noir. L’association d’or et d’argent est encore une fois présente. Les motifs sont…

Lire la suite

10/14