Archives de catégorie : "Pigments"

Vous serez certainement d’accord avec moi quand je dis qu’à la base de l’enluminure, il y a les pigments. Si dans mes précédents articles, je vous ai expliqué comment les reconnaître et comment les poser, je ne vous ai pourtant pas encore révélé comment préparer les pigments. C’est chose faite aujourd’hui ! Quand j’ai commencé à apprendre l’enluminure, l’une des choses les plus fascinantes pour moi a été la préparation des pigments. Entre les pipettes et les mini cuillers, j’avais l’impression d’être un savant fou ou un chef de cuisine moléculaire.  Mais alors, comment préparer les pigments ? Le matériel Tout d’abord, il s’agit d’avoir le bon matériel. Pas besoin de trop investir, c’est avant tout une question de confort et de praticité. Néanmoins, vous aurez besoin d’un support lisse où travailler votre matière, et d’un outil de broyage.  Il s’agit là du matériel de base pour la préparation des…

Lire la suite

Quand on observe les manuscrits, il est parfois difficile de reconnaître les pigments auxquels on a affaire. C’est pourquoi, cette semaine, je vais vous donner quelques pistes pour vous aider à reconnaître les pigments lors de vos observations et vos recherches. Il est important de noter qu’avec une approche purement technique, l’utilisation d’un pigment est avant tout une question de goût, de nuance, de disponibilité et de prix.  Dans l’absolu, il n’est pas uniquement question de cela, car l’utilisation d’un pigment plus que d’un autre peut être motivée par des croyances ou par la symbolique qu’on lui accorde. Néanmoins, aujourd’hui, mon but est de vous aider à identifier des couleurs pour ce qu’elles sont. Oui, mais comment reconnaître les pigments dans les images de référence ? Établir des bases de données Pour répondre à cette question, vous pouvez vous y prendre de plusieurs manières. La première est d’établir des bases…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs des manuscrits de l’époque gothique ? Y a-t-il des différences majeures avec la palette romane ? Comment étaient-elles utilisées ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui ! Ayant travaillé durant un an sur mon manuscrit (que j’ai créé dans un style carolingien) je n’ai pas eu beaucoup l’occasion de tester les techniques de l’enluminure gothique durant mon apprentissage. A l’époque, la seule expérience réelle que j’en ai faite a été durant mes cours de copie : j’y ai reproduit un portrait de Saint Jean (que vous pouvez voir dans ma galerie).  Depuis que je suis diplômée, je n’ai pas eu vraiment d’autres d’occasions, les projets sur lesquels j’ai travaillé étant principalement carolingiens et romans… Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir une grande expérience en la matière pour constater que la palette des couleurs gothiques est riche ! Introduction Comme à chaque fois, je repartirai de…

Lire la suite

Quelles sont les couleurs utilisées dans les manuscrits de l’époque romane ? Quelles différences y a-t-il avec la palette carolingienne et pourquoi ? Comment étaient utilisées les couleurs ? C’est ce que je vous explique aujourd’hui. Lors de mon apprentissage, j’ai tout de suite été fascinée par les couleurs de l’enluminure romane, et ce, malgré mon attachement direct pour l’enluminure carolingienne. Comment ne pas être fascinée par ses couleurs vives et vibrantes ainsi que leurs associations si particulières ? Cependant, j’ai rapidement découvert que les couleurs vibrantes que j’affectionnais tant n’étaient pas utilisées dans tous les manuscrits et que définir la palette de couleur romane était une question d’époque autant que de lieu. Il y a en effet à l’époque romane des débats autour de la couleur et de ce qu’elle représente. Et quand certains l’embrassent, considérant qu’elle est lumière et chaleur, d’autres la répriment (Saint Bernard de Clervaux) persuadés qu’elle est futile et…

Lire la suite

Quel genre de pigments les enlumineurs mérovingiens utilisaient-ils ? Comment les fabriquaient-ils ? Quelle est leur composition ?

Lire la suite

6/6